Michel Fourniret condamné à la perpétuité pour le meurtre de Farida Hammiche

La cour d'assises de Versailles a condamné Michel Fourniret et son ex-femme Monique Olivier à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat de Farida Hammiche en 1988. Un crime qui leur avait permis de s'emparer du trésor du gang des postiches. Grâce à ce butin, ils avaient pu accomplir leur série criminelle, 15 années durant. Tous deux avaient déjà été condamnés en 2008 à la réclusion criminelle pour les viols et meurtres de sept adolescentes.

 

Cette condamnation était attendue et elle ne changera rien au sort de Michel Fourniret, car cet homme de 76 ans a déjà été condamné à la perpétuité réelle pour sa série criminelle : il ne sortira donc jamais de prison. Même chose pour Monique Olivier, son ex-épouse, déjà condamnée à la perpétuité avec 28 ans de sûreté.

Ce procès n'a pas non plus permis de lever une zone d'ombre : qu'est-il devenu du corps de Farida Hammiche ? Comme il n'a jamais été retrouvé, « cette condamnation servira de sépulture », ont alors plaidé les parties civiles.

Didier Seban, l'avocat de Jean-Pierre Hellgouarch - le mari de Farida Hammiche -, avait prévenu les jurés de la cour d'assises qu’« en jugeant le couple Fourniret, ce couple infernal, vous aurez touchée et approchée le mal absolu, leur a-t-il dit. Fourniret, c'est une machine à tuer, il a fait de ses mains, ses mains dont il est si fier, des mains d'assassin. »

Fourniret va désormais retrouver sa cellule à la prison d'Ensisheim en Alsace. Une cellule dont il ne sort jamais, refusant même les promenades. Il ne devrait plus jamais comparaître.